Je pense aussi à moi – article sur la sophrologie Mutualité chrétienne

Trop régulièrement, notre fonctionnement en mode « pilotage automatique »  nous donne l’impression de perdre le contrôle. La pratique de la sophrologie peut nous amener progressivement à reprendre le contrôle et surtout à être acteur de son mieux-être.

De quoi s’agit-il ?

La sophrologie est avant tout une technique de relaxation qui vise à (re)trouver l’équilibre entre le mental et le corps. Il s’agit d’une démarche  personnelle, le temps d’une pause qui amène à être attentifs au message de son corps. Cette démarche est aussi appelée « intériorisation ». 

Cette approche repose essentiellement sur la respiration associée à des mouvements, la détente musculaire et mentale et la visualisation d’images positives. Elle s’adresse à toutes personnes qui souhaitent se (re)connecter à ses sensations et émotions.

Comment ça se passe ?

Concrètement, la sophrologie se pratique en groupe ou de façon individuelle avec une personne formée en sophrologie. Cette approche se pratique assis ou debout et parfois allongé, les yeux peuvent être ouverts ou fermés.

Si plusieurs écoles existent dans le domaine de la sophrologie, on retrouve généralement les  mêmes techniques lors d’une séance.

Guidé par la voix du sophrologue, la séance débute par des exercices de relaxation dynamique, des postures, des mouvements simples, des automassages qui amènent le relâchement musculaire et la détente physique.

Les exercices de respiration et de visualisions positives permettent d’atteindre un niveau privilégié de conscience, entre veille et sommeil, qui sera propice pour percevoir plus facilement les sensations et les émotions qui se manifestent dans le corps au moment présent. Et pour terminer la séance, le sophrologue propose souvent un temps d’écoute active et de partage. On suggère aussi aux personnes de noter dans un carnet de manière personnelle leur propre vécu lié à la séance.

Souvent, plusieurs séances (de huit à dix séances) sont nécessaires pour intégrer la méthode, la comprendre et surtout l’expérimenter. L’objectif est avant tout de permettre à la personne  de reproduire de façon autonome les exercices et ainsi de les intégrer dans les situations de la vie quotidienne.

Comme pour de nombreuses pratiques qui allient corps et mental, c’est la régularité de la pratique qui fera la différence. Les effets se feront ressentir globalement, tant sur le plan physique (diminution des tensions musculaires, de certaines douleurs…) que sur le plan mental (meilleure gestion des émotions et des situations de stress, amélioration du sommeil, de la concentration et de la mémorisation, diminution de l’anxiété, des ruminations…).

Découvrez une séance de sophrologie (avec nos remerciements à Michele Daniele, sophrologue et thérapeute au CITES à Liège)  

Séance Sophro Michele Daniele – Clinique CITES Liège by Infor Sante

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.